Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du 2015

Thabkhe Gyatso

Le 21 mai 2009, la Cour populaire intermédiaire de la Préfecture de Kanlho (Gannan), Province du Gansu, a déclaré Thabkhe Gyatso coupable du transport et de la distribution de drapeaux comportant le Lion des neiges, symbole du Tibet, au cours de la manifestation du 15 mars 2008, d’avoir crié des slogans réclamant l’indépendance et d’avoir transmis des informations à des groupes « séparatistes » extérieurs (vraisemblablement des organisations pro-tibétaines installées à l’étranger).
Thabkhe Gyatso est l’un des moines de l’important monastère de Labrang Tashikyil. Il était âgé de 31 ans au moment de son arrestation à l’intérieur du monastère, le 18 mars 2008. Il a aussi rédigé des essais publiés dans les journaux locaux sous le nom de plume d’« Amalha »
La manifestation de mars 2009 à laquelle il a participé regroupait de 5 à 6 000 personnes. Organisée par des moines, elle s’est déroulée à un endroit connu sous le nom de Choeten Karpo (Stupa blanc). Là, a été faite une cérémonie de « S…

Washul Dotruk

Washul Dotruk, 51 ans, habitait le township de Dungda, Comté de Pema (ch : Banma), Préfecture de Golog (Guolo), Province du Qinghai.
Il a été arrêté pour s’être impliqué le 3 décembre 2012 dans l’immolation du moine Lobsang Gendun http://www.tibet-info.net/www/Lobsang-Gendun-s-immole-par-le-feu.html#.VeW4pCXtmko en tentant d’empêcher la police de s’emparer du corps de son ami.  Plus tard, avec d’autres Tibétains, il a emmené le corps de Lobsang Gendun au monastère de Pema pour que les rituels funéraires soient faits. Il a été arrêté par la police deux jours après cette immolation, puis, à une date inconnue, condamné à 10 ans de prison par un tribunal de Huzhou, situé près de la capitale provinciale Zilling (Xining).
Précédemment, en 2008, Washul Dotruk avait été détenu pendant plusieurs mois pour avoir « mené des manifestations tibétaines contre les autorités chinoises », déplacé de prison en prison jusqu’à Golog avant d’être libéré. Le père de Washul Dotruk s’appelle Trabum, il est âg…

Action Tibet Post

Tibet Post: Parrainage personnel d'un prisonnier tibétain
Vous recevez par mail le dossier de votre filleul comportant les renseignements connus le concernant, des modèles de lettres (en français et en anglais) à envoyer aux autorités chinoises, l’adresse de celles-ci, éventuellement celle de la prison. Vous enverrez alors le plus régulièrement possible des lettres aux différentes autorités afin de favoriser la libération de celui qui est devenu votre filleul. Il ne s’agit en aucun cas d’un parrainage matérialisé par l’envoi de colis ou de visite au prisonnier.
Il ne vous sera jamais demandé de contribution financière
Pour participer à cette action, adressez un mail à: moniquedorizon@hotmail.com           en mentionnant "Je désire parrainer un prisonnier tibétain" ainsi que vos nom et prénom.
Cette action est soutenue par les Tibétains de l'intérieur et de l'exil.

Action Tibet Lib

Tibet Lib:
Favoriser la libération d’un prisonnier d’opinion tibétain  en adressant des courriers aux autorités.
Tous les trois mois environ, vous recevrez par mail le dossier d'un prisonnier d'opinion Tibétain non violent, lourdement condamné, pour lequel intervenir.  En retour, vous vous engagez à adresser aux autorités, une lettre selon un modèle proposé, aux adresses fournies, demandant la libération du prisonnier concerné.
Il ne vous sera jamais demandé de contribution financière.
Pour participer à cette action, envoyez un message à  moniquedorizon@hotmail.com
Cette action est soutenue par les Tibétains de l'intérieur et de l'exil.

Trinley Tsekar

Trinley Tsekar(赤列次噶) est un chanteur tibétain, âgé de 22 ans au moment de son arrestation à la fin du mois de novembre 2013 (le 20 ?), dans le Comté de Driru. Il a été arrêté pour avoir précédemment distribué un DVD qui contenait des chansons évoquant l’identité, la culture et la langue tibétaines. Trinley Tsekar est un chanteur très connu ayant l’habitude d’exprimer la douleur et la souffrance du peuple tibétain à travers ses propres textes. Des sources rapportent comment Trinley Tsekar a été arrêté à Driru puis emmené en prison à Nagchu, où il a été mis au secret pendant quelque temps. Au cours de la 2e semaine de décembre 2013, il a été déplacé et incarcéré dans une prison du Comté de Driru. Un peu plus tard, le 19 décembre 2013, Trinley Tsekar a été condamné à 9 ansde prison et 4 ans de privation de ses droits politiques par la Cour populaire du Comté de Driru, pour « tentative de scission de la nation chinoise » pour ses soi-disant encouragements à manifester contre les activité…

Shokjang (Druklo)

Le 19 mars 2015, la police de Rebkhong (Tongren), Préfecture de Malho (Huangnan), Province du Qinghai, Amdo tibétain,a arrêté Shokjang, 31 ans, écrivain et blogueur tibétain très connu. 
Shokjang est le nom de plume de Druklo(雪合江), âgé de 31 ans, originaire de Gengya, Comté de Sangchu, Province du Gansu, Amdo tibétain. Précédemment, alors qu’il était étudiant à l’Université des minorités à Lanzhou, Province du Gansu, et dernièrement, il a écrit plusieurs articles sur la situation du Tibet, notamment l'utilisation et l'abus de la loi et de la sécurité.
Le 16 avril 2010, 16 fonctionnaires du PSB (Bureau de la Sécurité Publique) local, avaient investi la résidence universitaire de l’Université des minorités de Lanzhou et fouillé les chambres des étudiants. Ils avaient confisqué les téléphones portables, les ordinateurs et les livres. Shokjang et son ami Teurang (Tashi Rabten) http://tibetlib.blogspot.fr/2010/12/tashi-rabten-ch-zhaxi-raodeng-ou-zhaxi_09.html avaient été arrêtés po…

Lobsang Trinley

Lobsang Trinley (Luosang Chilie, 洛桑赤列) a manifesté dans le centre de Ngaba, Province du Sichuan, le 26 décembre 2014, vers 16h 40 (heure locale). Arpentant la rue, actuellement appelée la « Rue des Héros » en référence aux Tibétains qui s’y sont immolés, il a crié des slogans tels que « Liberté au Tibet ! », « Le Tibet a besoin de la liberté ! » et « Longue vie au Dalaï Lama ! », « Que le Dalaï Lama vive des centaines d’années ! » tout en brandissant un grand portrait du Dalaï Lama. Il en a appelé à son retour au Tibet. Il critiquait aussi le gouvernement répressif de la Chine au Tibet. Il aurait porté un drapeau tibétain interdit sur son front. Vidéo de cette manifestation : http://www.frequency.com/video/late-december-lobsang-trinley-carried/216278035
Après 3 à 4 minutes de manifestation, au niveau d’un poste de police, les forces de sécurité ont arrêté Lobsang Trinley. Il a été violemment battu avant d’être détenu et emmené dans un endroit encore aujourd’hui inconnu. Les forces de la Pol…