Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du 2006

Namkha Gyaltsen a été libéré

Namkha Gyaltsen

a été libéré en avril 2014

Namkha Gyaltsen est un moine de 27 ans, originaire de la province du Sichuan.
Il fait partie des moines maîtres de chant du monastère de Ganzi. Celui- ci comporte 500 personnes appartenant au groupe de moines bouddhistes Gelukpa ou « Bonnets jaunes » dont fait partie le Dalaï lama.
Namkha Gyaltsen est accusé d’avoir peint, en mars 2005, en compagnie d’un ami laïc, peintre de profession, des slogans séparatistes sur des bâtiments gouvernementaux à Ganzi ainsi que sur deux ponts métalliques situés près du monastère. D’autre part, il aurait fait circuler des affiches favorables à l’indépendance (« Libérez le Tibet » « Droits de l’Homme pour les Tibétains »)
Avec deux autres moines, Namkha Gyaltsen a distribué des petits livres indépendantistes dans le marché aux légumes et à l’extérieur de magasins dans le Comté de Kardze, en juillet 2005, au moment de la célébration de la fondation du Parti communiste chinois. Mais alors, aucun d’entre eux n’…

Dolma Kyab a été libéré le 8 octobre 2015

Dolma Kyab, jeune Tibétain de 29 ans, originaire du Qinhai, a été condamné à 10 ans d’emprisonnement pour avoir écrit sur le thème du Tibet. Il est aussi connu sous son nom d’écrivain, Lobsang Kelsang Gyatso.
Après ses études primaires et secondaires, il a suivi une formation pour devenir professeur puis a enseigné dans un collège dans le Comté de Chilen. Plus tard, il a fréquenté l’université de Pékin afin d’y poursuivre ses études.
En 2003, il est allé en Inde pour étudier l’anglais et l’hindi. Il est retourné au Tibet en mai 2004. A son retour, il a enseigné en tant que professeur d’Histoire dans un collège à Lhassa jusqu’à son arrestation, le 9 mars 2005.
Passionné d’écriture, il a rédigé un commentaire manuscrit écrit en chinois intitulé "Himalaya agité" (ch. Sao dong de Ximalayashan) Il s’agissait d’une compilation de 57 chapitres sur des thèmes différents : démocratie, souveraineté du Tibet, Tibet sous le communisme, colonialisme, religion et croyance etc.
Il avai…

Cinq moines de Drepung ont été libérés

Les 5 moines ont été libérés

La République Populaire de Chine a repris la campagne d’ « éducation patriotique » dans les institutions monastiques. Celle-ci s’effectue avec une intensité accrue à - et autour de - Lhassa. Des expulsions de moines ont eu lieu.
Depuis la première semaine du mois d’octobre 2005, des « équipes de travail » formées de fonctionnaires dirigent la campagne au monastère de Drepung à Lhassa.
Le 23 novembre 2005, les moines durent signer un document dénonçant le Dalaï Lama comme « séparatiste » et promettre leur loyauté au gouvernement en acceptant le « Tibet, partie de la Chine »
Les moines signifièrent leur refus de la directive officielle et ne voulurent pas signer. Parmi les moines, cinq d’entre eux montrèrent des réactions particulièrement fortes contre le document et les fonctionnaires. Ils furent immédiatement expulsés du monastère et emmenés au Centre de Détention du PSB de leur région d’origine.
Il s’agit de :
Ngawang Namdrol du township de Tsotod, Co…